Ou l’ensemble de leurs oeuvres…
Morcheeba c’est un peu comme si Scrat (de l’âge de glace) commençait à parcourir les 3,37 millions de km² de superficie de la banquise pour aller chercher sa noisette, vous voyez ? Morcheeba c’est un peu comme gravir le temple du Trip hop / Downtempo des années 2000 et les érudits ne me contrediront pas (enfin je crois !).
Soixante-huitard(e)s/fervents défenseurs du flower power ou adepte d’une philosophie antisociale et au grand regret de votre vie de ne pas avoir assisté à Woodstock dans les années 70, vous vous souviendrez vos premiers joints sur ces mélodies lancinantes et profondes et dans un flou total, au petit matin, il ne vous restera que cet air de musique dont vous ignorez tout, Shazam n’existant pas encore dans les années 2000… Et c’est un matin dans le métro, que vous entendrez cette petite mélodie, souvenir d’un mal de cheveux sévère, qui fera remonter lentement mais sûrement le bol de café que vous aurez ingurgité en 30 secondes…
Pour l’histoire, Morcheeba est un groupe de musique britannique originaire de Douvres, mélangeant downtempo, trip hop, rhythm and blues et pop. Il est formé des frères Paul Godfrey (DJ) et Ross Godfrey (guitare et clavier) ainsi que de la chanteuse Skye Edwards, qui devient très vite la marque de fabrique du groupe. Skye Edwards a quitté le groupe en 2003, en raison de divergences musicales, selon les membres du groupe. Elle a été remplacée en 2005, pour l’album The Antidote par la chanteuse Daisy Martey. A son tour, Daisy Martey a quitté le groupe en juin 2005 et a été remplacée par la choriste/saxophoniste australienne Jody
Sternberg. En 2008, pour la sortie de l’album Dive Deep, c’est la chanteuse française Amanda Zamolo, découverte via MySpace, qui est la chanteuse principale. Skye fait son retour dans la formation en 2010 pour le septième album Blood Like Lemonade.
Et le trio prépare un huitième album studio dans les mois à venir, soit en 2013 selon le site officiel.
Pour vous dire quelques mots de Who can you trust, sorti le 24 septembre 96 chez China Records, Skye nous lance quelques phrasées groovy et lourds comme le font Massive Attack ou Portishead qui sont dans le même trip, dans les mêmes années. On y trouve des scratchs, très en vogue à l’époque, des riffs de guitare sur des beats midtempo bien marqués, Skye nous berce pendant 55 minutes et on se réveille, avec le numéro de la fille avec qui on a passé la soirée, hélas j’ai bavé sur les deux derniers chiffres…
Moog Island, Trigger hippie, Tape loop pour les plus connus, ces titres feront la renommée du trio et plusieurs millions de disque plus tard, ils deviennent Morcheeba :-)


source historique : wikipedia / www.morcheeba.co.uk / trip-hop.net