Ce soir, on va revenir un peu aux sources de ce blog, un peu de soul/blues comme on les aime… Et c’est du lourd, je vous présente Robert Calvin Bland dit Bobby « Blue » Bland, chanteur de blues américain né à Rosemark dans le Tennessee le 27 janvier 1930… Dans les années 50 et début des années 60, Bobby « Blue » Bland était l’un des principaux créateurs du son blues moderne. Avec des artistes comme Sam Cooke, Ray Charles, et Junior Parker, Bland développé un son qui tricote entre blues, gospel et R & B. Le style soul-blues de Bobby était né et ponctué le temps de nombreuses collaborations, par de gros big bands adipeux qui pensaient qu’aux riffs de guitare de BB King.

Il compose, il s’entoure des meilleurs du moment et enchaînent tubes sur tubes, Turn On Your Love Light, le titre le plus connu de Bobby « Blue » Bland. Il a été repris par quelques-uns des plus grands bluesmen blancs : Roy Buchanan sur Live Stock (1975), Mike Bloomfield sur Live at the Old Waldorf (enregistré en 1977), Eric Clapton sur Just One Night en 1980 ou encore Gary Moore sur Blues Alive en 1993. Perso, je l’ai découvert y’a un moment sur un générique d’une série policière dont j’ai oublié le nom, peu importe, le titre était « Ain’t No Love In The Heart Of The City » (1974) dont je vous livre l’air ici…

Et depuis j’embarque un des gros succès commercial de l’artiste, Dreamer (1974) dans la voiture pour me donner la pêche ou alors lorsque je prend la route, les soirs de rentrage de répète, mal rasé et l’haleine résignée.

Source historique : bobbyblueband.com & lastfm