2006, lorsque je découvre Archive, ils mènent déjà une petite existence de 10 années après un sublissime album « Londinium » (avec la chanteuse Roya Arab et le rappeur Rosko John) entre trip-hop envoûtant, sombre, oxydé et excédé. Un savant mélange entre Massive Attack, Portishead et Goldfrapp, les érudits rangent maintenant Londinium comme un incontournable des années 90.

Après des revirements de situation, splits et album (Take My Head (1999)) dont la presse fait taire la substantifique moëlle. Trois autres galettes  You All Look the Same to Me (mars 2002), Noise (mars 2004) et Unplugged (novembre 2004) sortent et clairement, c’est un son résolument rock psychédélique / progressif plus sombre, on se souviendra notamment de « Fuck you »…
Je disait, grand fan que je suis du collectif Archive, c’est bel et bien en 2006 que je découvre Lights avec le premier single System dans un style hypnotique, délaissant l’électro trip-hop des premières années. Ah et j’oubliais, trois changements de chanteurs/chanteuses entre temps, Archive c’est aussi ça !… 2007, le Live au Zénith de Lights.
En mars 2009, le groupe sort son huitième album studio, Controlling Crowds. Il marque le retour du rappeur Rosko John, ancien chanteur du groupe sur Londinium. En octobre, la suite de Controlling Crowds est diffusée sous le titre Controlling Crowds Part IV, et révèle les titres enregistrés en studio mais non produits en mars 2009.
Et fin août 2012, ils sortent leur nouvel album With Us Until You’re Dead, avec une nouvelle chanteuse, Holly Martin, qui assure l’ensemble de la partie vocale. Cet album reste dans l’ambiance de Lights, avec des morceaux tout de même bien barrés, bien rock.
Perso, j’aime beaucoup, c’est dans la lignée progrock des opus précédents, pas de surprise ! Avec Archive, on est de moins en moins surpris, c’est ce qui marche (ou moins maintenant…).

(source wikipedia pour l’historique)